tarte bourdaloue
# Pâtisseries
#Automne

Tarte Bourdaloue

De sa pâte craquante, la tarte Bourdaloue étonne par ses notes d’amande, et sa délicatesse fruitée. Recouverte de poires, elle allie subtilement dessert gourmand et fraîcheur de ses fruits.

Louis Bourdaloue, prêtre du XVIIIème siècle, avait un tel talent d’orateur qu’on le surnomma « roi des prédicateurs et prédicateurs des rois. » Quel lien avec la tarte qui porte son nom ? Presque aucun. Trois siècles plus tard, un pâtissier nommé Fasquelle cherchait le nom d’une savoureuse tarte aux poires de son invention. A court d’idées, il lui donna le nom de la rue où il tenait boutique - Bourdaloue - , dans le XIème arrondissement de Paris.

Trois ingrédients pour préparer ce dessert, dont la poire

Sa particularité réside dans une crème à base d’amandes, de noisettes ou de macarons écrasés. Par la suite, tout entremets préparé à partir de ses 3 ingrédients est dit préparé « à la Bourdaloue ». Et si la tarte Bourdaloue fut autrefois confectionnée avec de l’ananas, des abricots, des figues et même des marrons, c’est la poire qui est devenu le fruit de prédilection de ce dessert francilien.

Sublimée par un nappage abricot

De cette crème, le pâtissier garni son moule dans lequel est disposé la pâte aux 2/3 de hauteur. Il va alors disposer et en foncer de moitié les demi-poires sur la crème, de sorte que celles-ci trônent sur le dessert, en étant pour moitié emprisonnées par la crème onctueuse. Disposées en étoiles, la tarte peut ainsi cuire entre 25 à 35 minutes. Après un temps de repos, la tarte sera sublimée d’une fine couche de nappage abricot, étalé au pinceau.