Saint-honoré
# Pâtisseries

Saint-honoré

Cette pâtisserie aux formes gourmandes est une douceur sucrée onctueuse et généreuse.

La tradition fait remonter la création de cette pâtisserie en 1846, attribuée à un pâtissier parisien du nom de Chiboust. C’est lui qui aurait créé la crème pâtissière qui garnit et sublime le chou. Pour autant, il semblerait que Chiboust aurait uniquement amélioré la recette du saint-honoré déjà existant, car celui-ci était garni jusqu’alors d’une crème chantilly. Et s’il porte le nom du Saint patron des Boulangers, certains l’expliquent par le nom de la rue dans laquelle il a été imaginé, d’autres racontent qu’il est l’un des plus délicieux gâteaux qui soient.

Un des fleurons de la pâtisserie francilienne

Tout comme son cousin le Paris-Brest, le saint-honoré se prépare à partir d’une pâte à choux cuite, à laquelle on ajoute des petits choux avant la cuisson. Après avoir refroidi, les choux sont garnis de crème pâtissière (chiboust ou chantilly), et le tout est orné de caramel. Pâtisserie croquante et moelleuse, demeure un fleuron de la pâtisserie francilienne….et française.