Grand Marnier
# Boissons

Grand Marnier

Cette liqueur sirupeuse tient sa renommée de son amertume orangée et son goût si prononcé.

Le Grand Marnier a été conçu après 1871, époque à laquelle les liqueurs connaissent leur apogée. C’est dans la commune de Neauphle-le-Château, dans les Yvelines, que la distillerie Lapostolle construite en 1827 va être à l’origine de la production de Grand Marnier.

Une liqueur appréciée par la gente féminine

C’est au sortir de la guerre de 1870 que Louis-Alexandre Marnier, de la famille des Lapostolle créé le Grand Marnier doit sa création. Passionné par les liqueurs, il expérimente de nombreux mélanges à partir d’oranges exotiques, de cognac, de champagne. Lors d’une réunion de famille, il fait déguster aux membres experts la liqueur créée.  Cette liqueur reçoit alors de nombreuses distinctions, parmi lesquelles un prix lors de l’Exposition Universelle de Paris de 1900. Le Grand Marnier devient une liqueur appréciée des classes aisées, et très appréciée de la gente féminine qui fréquente les cafés. Certains la surnommeront la liqueur « de dame », et tous l’apprécieront pour ces notes sucrées.

Des zestes d'oranges amères macérés et mélangés aux cognacs

Pour produire le Grand Marnier, des zestes d’oranges amères sont mis à macérer un mois dans de l’alcool. Le produit est ensuite distillé, puis mis en cave et mélangé aux cognacs, eaux-de-vie et sirop de sucre. Ce mélange subit un choc thermique de 41 degrés avant d’être mis en fût de chêne pour vieillissement et stockage.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.