Un appel à projets qui tient toutes ses promesses
#Entreprises

Un appel à projets qui tient toutes ses promesses

Début février, Île-de-France Terre de saveurs était sollicitée pour accompagner le lancement et la promotion du nouvel appel à projet de la Région Île-de-France.

Un accompagnement personnalisé

Une action qui entre dans le champ de ses missions et compétences. Expertises, conseils, orientations, recherche de financements...sont autant d'axes d'intervention quotidienne réalisée par les conseillers du pôle entreprise de l'organisme.

Quelques semaines plus tard, en mars, les résultats de leur travail tombaient avec pas moins de 84 demandes réceptionnées. Après étude de chaque projet, 18 étaient retenus et déposés auprès du comité de sélection. Toutes les autres candidatures ont donné lieu à un traitement personnalisé et à des conseils précis en fonction de la nature ou de l'état d'avancement du dossier présenté. Certaines demandes émanaient par exemple d'entreprise en cours de création. D'autres nécessitaient des dispositifs d'appui plus adaptés et dans ce cadre ont été réorientés vers des mesures spécifiques.

Développer les outils de transformations franciliens, un enjeu régional majeur

Artisans, professionnels des métiers de bouche, commerces alimentaires de proximité, chefs d'entreprises...vous avez un projet de transformation alimentaire ? La Région Île de France peut vous accompagner dans sa réalisation. Depuis l'adoption du Pacte agricole en 2018 et celle du Plan régional de l'Alimentation en février de cette année, cette question est au cœur de la stratégie de reconquête des assiettes des Franciliens avec des produits issus de la région.

Un premier appel à projet lancé en 2020 avait montré la voie. Celui de 2021 l'a confirmé. Et peut-être plus encore. Car il portait en lui une dimension supplémentaire ; celle visant à la transition écologique et à réduire l'impact sur l'environnement.

Etaient concernées les dépenses d'investissements matériels et celles portant sur les études et conseils liés à la production. De nombreuses TPE et PME locales ont ainsi répondu à cet appel à projet ouvert également aux représentants de professionnels de l’alimentation, associations, syndicats représentatifs et fédérations professionnelles. Témoignage de l'utilité de ce dispositif. Et du dynamisme des acteurs économiques du secteur agroalimentaire francilien.

A lire aussi