• IAA macaron
    01
  • Artisan agroalimentaire
    02
  1. 01
  2. 02
#Entreprises

Panorama des entreprises agroalimentaires en Île-de-France

Présenté tous les deux ans par le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation, ce panorama 2020 dresse une vue d’ensemble des entreprises agroalimentaires françaises actives dans les domaines des industries alimentaires et de la fabrication de boissons. Un tour d'horizon complet d'un secteur stratégique pour l’économie et les territoires français qui offre également, par région, une fiche détaillée de présentation. 

Sur la base de données de 2015, cet éclairage chiffré s'accompagne de thématiques particulières qui révèlent les grands défis auxquels doivent répondre les IAA. ; nouvelles attentes des consommateurs, transition écologique et environnementale, transformation digitale et numérique, attractivité des métiers... en soulignant les grandes tendances et les opportunités de croissance.

Les IAA occupent en Île-de-France une place majeure

7 milliards de CA dont 1 619 m€ réalisés à l'export. 22 037 salariés. 1 408 établissements. 902 entreprises. 12,6% du CA manufacturier régional. 6,6% de l'emploi manufacturier en Île-de-France sans compter les données concernant l'artisanat commercial non prises en compte dans ce panorama et qui concernent 6 490 établissements et 29 019 salariés), la région francilienne figure parmi les toutes premières de l'Hexagone au niveau de la répartition des IAA et des emplois associés sur le plan national.

Autres particularités et atouts de la région francilienne 

L’accès direct à un bassin de consommation sans équivalent en France. Une diversité certaine des établissements dans la filière agroalimentaire, en taille et en activité. Une variété et une haute valeur ajoutée des produits associés à cette diversité. Un environnement favorable en termes de R&D (INRA, AgroParisTech…), de conseil et d’innovation (présence importante de centres de recherche, de formation et de conseil, pouvant se tourner vers les IAA et des démarches collectives en IAA s’appuyant sur des institutions et organismes structurants (DRIAAF, DIRECCTE, ARIA IdF, Conseil régional) pilotes pour la mise en œuvre du plan de soutien État – Région. Des infrastructures nombreuses et fonctionnelles (transports, bases logistiques). Un potentiel d’opérateurs puissants (commerçants de gros, transformateurs, distributeurs). 

Parmi les points positifs mis en avant dans cette étude, la nouvelle marque régionale « Produit en Île-de-France ».

Elle a été identifiée comme un outil permettant de renforcer l’image des productions et des savoir-faire franciliens. 2 thématiques au coeur de cette marque contribuant à identifier l'origine et l'identité 100% francilienne des produits qu'ils soient agricoles ou transformés et à valoriser les talents locaux et leurs innovations alimentaires qui sont nombreuses. De quoi permettre de combler le déficit d'image dont souffre le secteur et de répondre aux attentes des consommateurs franciliens en produits de proximité.

Au chapitre des contraintes pesants au niveau de la région francilienne, il est à noter que le tissu industriel d'Île-de-France est faiblement lié aux productions agricoles régionales, à l’exception des secteurs du travail des céréales et dans une moindre mesure, du travail des betteraves sucrières. Cette filière des IAA est peu structurée et peu organisée pour fournir un marché de masse 

Cet approvisionnement local difficile engendre une forte dépendance aux produits des autres régions (en particulier pour ce qui concerne les GMS et la restauration collective) ; avec pour conséquence, une grande vulnérabilité de la région en cas de catastrophes ou de crises. A cette réalité s'ajoutent des charges nettement plus élevées qu’en régions périphériques (foncier, emplois, taxes Grand Paris…), des difficultés pour s’agrandir (rareté du foncier) et pour recruter (manque de disponibilité en main d’œuvre, des difficultés de logistique, de circulation et de desserte au plus près des consommateurs, en particulier au sein de la Métropole du Grand Paris. 

Ce panorama et l'analyse des enjeux qu'il dégage pour l'avenir mettent ainsi clairement en avant le besoin d’identité régionale, de lien entre les acteurs du territoire et au territoire pour conforter la présence de l'activité industrielle en Île de France et son corolaire, l'emploi, pour favoriser une offre visible et organisée pour le secteur, et ainsi faire face à la concurrence des autres régions de France.

Cliquez ici pour télécharger le Panorama national des IAA - Chiffres et indicateurs clés de l'édition 2020 (PDF, 1.78 Mo)

Cliquez ici pour télécharger le Panorama régional des IAA - Chiffres et indicateurs clés de l'édition 2020 (PDF, 1.62 Mo)

 

A lire aussi