Ma ferme en boîte
#Evénement

Ma ferme en boîte avec les cueillettes de Voisenon !

Depuis le mois d’octobre, les produits de La Cueillette de Voisenon sont accessibles 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 grâce à un distributeur automatique. Interview de Bénédicte Fournier :

D’où vient cette belle initiative locale ?

Nous avons eu cette idée il y a 7 ou 8 ans pour diversifier nos débouchés commerciaux. Nous pensions déjà à proposer nos produits en dehors des horaires d’ouverture de la ferme et des mois de cueillette. Le manque d’autorisation a laissé le projet de côté. Jusqu’à l’afflux de nouveaux clients lié au covid, tout le monde soutenait les producteurs locaux.

Nous avons relancé le projet, surtout lorsque nous avons constaté une diminution de clientèle au déconfinement. Les gens ont repris le travail et les horaires étaient trop contraignants, ils n’avaient plus ou moins de disponibilité pour venir à la boutique. Nous avons contacté un fabricant et le distributeur a été installé fin octobre.

De nouveaux distributeurs s’ajouteront à celui-ci ?

Oui au mois de juin deux autres seront installés ! Le premier à Livry-sur-Seine, il sera effectif début juin. Concernant le troisième, nous sommes en pourparlers pour l’installation. Il sera sûrement installé fin août ou pour la rentrée en septembre.

Le premier exemplaire a donc remporté un certain succès ?

Oui on peut le dire ! Il a touché une clientèle que nous n’avions pas avant, beaucoup par les réseaux sociaux. Nous avons même ouvert une page pour le distributeur, et un nouveau site ! Les franciliens ont la volonté de manger local mais ils manquent de temps, alors c’est la solution idéale. Et puis il n’y pas de danger lié au covid avec cette installation.

Quels produits locaux proposez-vous à ces clients ?

Plutôt que de simples produits vendus à l’unité, nous composons des paniers thématiques. En tout il y a une dizaine de paniers différents dans le distributeur, renouvelés toutes les semaines. La composition est affichée sur les réseaux et le site dédié. Grâce à ces pages, les nouveaux clients partagent les annonces sur les réseaux. Le bouche à oreille fonctionne aussi, les gens en parlent à leurs, voisins, collègues, amis.

Le local est une motivation première donc ?

Oui le local associé au côté pratique ! On retrouve aussi le côté pratique en grande surface mais les gens font de plus en plus attention à ce qu’ils consomment. Nous avons des retours très positifs comme « J’ai pu garder vos fruits mûrs plus d’une semaine au frigo ! » Avec moins d’intermédiaires, la conservation est meilleure.

Sur la transparence, la marque Produit en Île-de-France permet d’être très clair. On affiche la provenance des produits, majoritairement en Île-de-France, à une centaine de kilomètres maximum. A l’été, la grande majorité des produits viennent de chez nous puisque nous cultivons jusqu’à 40 légumes sur la cueillette. Les clients savent qu’ils achètent artisanal, c’est un gage de qualité. La fraîcheur de nos produits de saison et la marque font que les nouveaux clients reviennent !

A lire aussi