La naturalité des produits
#Entreprises

Clean label, Naturalité : un plan d'action au service des entreprises

Il n'est pas toujours simple et évident de s'adapter aux évolutions d'un marché. Surtout lorsque cette tendance a un impact fort sur les qualités nutritionnelles, organoleptiques et sanitaires d'un produit ou exige le développement de R&D. En sa qualité de Cellule de diffusion Technologique et de Centre interface, Île-de-France Terre de saveurs s'associe à l'Actia pour sensibiliser et accompagner les entreprises à la mise en œuvre d'une démarche de naturalité de leur produit.

Qu’est-ce que le « Clean Label » ou « zéro additif » ?

En préambule, on peut dire que le terme français « zéro additif » ne correspond pas exactement à la traduction de l’anglais (littéralement « étiquette propre ») mais plutôt vers ce à quoi on tend, à savoir « nettoyer le produit ».

Au cours des deux décennies écoulées, les différents scandales alimentaires ont largement entamé la confiance du consommateur alors que paradoxalement la sécurité sanitaire des aliments n’a jamais été aussi élevée : en 2018 le nombre de décès imputables aux seules intoxications alimentaires était de 150 ; il était d’environ 15000 en 1950. Parallèlement, le consommateur a peu à peu reproché aux industriels de l’agro-alimentaire leur manque de transparence, notamment sur l’utilisation de toute une batterie d’additifs et d’auxiliaires technologiques, employés le plus souvent pour pouvoir adapter une recette du stade « cuisine » au stade industriel et dont il ne perçoit pas la finalité.

En outre, l’apparition récente des applications de type « Yuka » ou « Openfoodfacts » pouvant mettre en avant l’utilisation de substances controversées dans les produits alimentaires oblige les industriels à reconsidérer leurs recettes et formulations en allégeant la quantité d’additifs présents dans leurs produits, voire en les supprimant.

Alors qu’est-ce qu’un produit alimentaire « clean label » ? C’est un produit sans additifs : sans conservateurs, sans colorants artificiels. Avec une liste courte d’ingrédients, contenant des ingrédients « naturels » au sens de la norme ISO 19657 : 2017 (Définitions et critères techniques permettant de considérer un ingrédient alimentaire comme naturel). Avec des ingrédients « connus » du consommateur : viande, poisson, fruits, légumes, condiments, épices…

Il faut savoir en effet que 67% des consommateurs recherchent des informations faciles à comprendre et 70% associent produit naturel à produit sans additifs*.

Plus c'est clear, plus c'est clean...

Une action collective et ciblée « naturalité »

La mise en œuvre d’une démarche d’amélioration de la composition des produits est devenue un enjeu stratégique pour les entreprises agro-alimentaires pour conserver l’adhésion du consommateur à leurs produits ou capter de nouveaux consommateurs ou clients plus exigeants, pour assurer la pérennité de leur marché et s’adapter aux évolutions de leur marché, voire les anticiper.

Toutefois, la reformulation d’un produit doit se faire selon une méthodologie adaptée et une maîtrise de ses différentes étapes. En effet, la reformulation va avoir des impacts sur les qualités nutritionnelles, organoleptiques et sanitaires du produit. Il faut donc maîtriser ces compétences pour parvenir à la mettre en œuvre.

C’est dans ce cadre qu’Île-de-France Terre de saveurs entend participer, avec ses homologues de 6 autres régions et sous l’égide de l'ACTIA, à un projet collectif d’appui aux TPE et PME agro-alimentaires, afin de leur permettre d’entreprendre la mise en œuvre d’une démarche de naturalité de leurs produits.

Ainsi, le projet collectif se proposera de réaliser :

  • Une action de sensibilisation des TPE/PME agro-alimentaires à l’importance de cette démarche, avec l’organisation d’une journée de sensibilisation par visioconférence, suivie d’un moment d’échanges en présentiel, si les conditions le permettent, organisé par Île-de-France Terre de saveurs pour les entreprises de la région francilienne.
  • Une action de pré-diagnostic aboutissant à une proposition de plan d’action pour 6 entreprises pilotes
  • Un soutien à la mise en œuvre de ce plan d’action en faisant intervenir des Instituts et Centres techniques partenaires en fonction de la problématique d’amélioration rencontrée et de l’expertise recherchée

*Source : CREDOC 

A lire aussi